Expérience quand tu nous tiens…

Depuis début avril, nous hébergeons quelques têtards…pour le changement d’eau, j’allais chercher régulièrement de l’eau de l’étang d’origine. Nous avions pu observer des petites crevettes gamma et autres macro invertébrés. Puis, une fois, après avoir changé l’eau, nous avons découvert les petites crevettes mortes et deux têtards morts…qu’est ce qui se passe ? Jusque la aucune perte…

Et, là, nous arrivons à la conclusion que l’eau est devenue polluée ! Comment le savoir et le découvrir….En faite, plus, il y a de petites bestioles, de macro-invertébrés, plus il y a de fortes chances qu’elle l’est. Alors, à force de faire pleins de recherches, je décide de faire découvrir tout cela à mes enfants.

Nous avons pris le temps d’aller à la pêche de tous ses petits macro-invertébrés…il y en avait beaucoup. Nous sommes tombés sur une larve de libellule ! Puis, nous avons pris un échantillons de cet eau et ses petites bêtes…nous l’avons placé sous une loupe. Qu’est ce que c’est beau ! Et, c’est la recherche des noms….

Pour la loupe, je l’ai trouvée sous ebay.fr pour environ 70 Euros. Elle est légère, facile d’emploie et fonctionne à merveilles.

http://www.ebay.fr/itm/Stereomicroscope-Loupe-binoculaire-20x-Bresser-junior-8852000-NEUF-/231523631055?pt=LH_DefaultDomain_71&hash=item35e7e23fcf

Pour les documents de travail, je vous les partage;

ephemenopteres

guide

insecete d’eau

insecte d’eau 3

insecte d’eau

photos-accompagnement

dossier_synthèse_rivière

Poster Biodiversité

Publicités

Développement du langage dans notre famille

J’ai réalisé à quel point le travail du parent dans le développement du langage est important. Nous avons un enfant qui a un retard…Certes, les professionnels nous disent que ce n’est pas de notre responsabilité. Mais, quand je regarde le parcours de notre famille et les problématiques rencontrées à un moment crucial du langage…j’ai quelques doutes ! Aujourd’hui, je m’y prends très tôt….et j’ai envie de partager les différentes manières de faire.

Pour mon petit dernier qui a 16 mois, j’aime beaucoup les livres de la collection imagerie des bébés. Je lui nomme ce qu’il me montre et je lui fais les bruits par exemple; auto et broum ! Ou des animaux plastiques…et hop, c’est le bruit des animaux. Nous passons des bons moments.

Ensuite, vers l’âge de 2-2,5 ans et demi, nous continuons l’apprentissage des mots au travers des livres…

Je prends le temps de répondre leur question; c’est quoi ? Je fais également attention à reformuler leur demande, mais je n’exige pas qu’il répète.

et comme petit travail, j’ai mis en place les figurines (je les trouve chez tangram, s’amuser autrement) sur les nomenclatures. Simplement, je prends les images et l’enfant doit poser des figurines 3D dessus (exemple: http://reflexionseducat.canalblog.com/archives/2015/04/07/31853981.html). Il est également possible de le faire avec objets réels de la vie courante. Durant le temps du travail, je prends le temps de nommer les objets…

Et, je fais également, le jeu en 3 temps du vocabulaire montessori;  https://familyandcoblog.wordpress.com/2013/05/24/les-cartes-de-nomenclature/

Pour ma part, je prends 3 images, je lui dis les noms et je lui demande; montre-moi, le chat..Si l’enfant fait faux, je lui dit le nom de l’image qu’il a fait faux, et je continue l’exercice jusqu’à qu’il trouve le chat.

En parallèle, je commence le jeu JE DEVINE

https://familyandcoblog.wordpress.com/2013/05/17/la-lecon-en-trois-temps-avec-le-jeu-je-devine/

Une variante ;  Avec un sac à mystère:  un petit sac, je mets les objets que ma fille connaît et je lui dis; mmh, je sens un petit objet pointu qui commence par « f », et tu sors la fourchette et hop, je continue jusqu’au sac vide.

Ensuite, je prends également des puzzles comme la fleur et je leur apprends les différentes parties de la fleur. Et, pour compléter, cet apprentissage, nous partons dans la nature et je leur demande de cueillir que la fleur sans la tige, par exemple. Je leur montre chaque partie…

Et, le truc que tout le monde aime beaucoup chez moi, sont les cycles de vie ! On les trouve boutique document montessori et les figurines chez tangram ! Ils aiment..et cela leur fait demander tout le temps; c’est quoi ?

J’aime leur apporter des mots simples au mots plus compliqué, j’aime leur apporter pleins de trucs différents pour ne pas les enfermer uniquement dans leur passion, mais les ouvrir à tout ce qu’il les entoure.

 

Moyen-Age

Après, notre virée dans l’antiquité, nous voyageons dans le moyen-âge.

Pour ce faire, j’ai choisi de regarder une vidéo c’est pas sorcier sur les chateaux forts et d’écoute de la musique de cette période.

Puis, un petit détour par les cartes nomenclatures sur les chevaliers et les chateaux forts. Elles se trouvent sous la rubrique nomenclature montessori.

Un petit coloriage sur les différents habits du moyen-âge, je les ai trouvés en tapant sous google; leçons des choses moyen âge.

Des petits bricolages viendront complétés cette activité avec une frise.

Je prévois la construction d’un château, de l’écriture, construction d’écu en carton et épée.

Et, pour terminer, je cherche différentes visites comme une cathédrale, un château, ….

Eloge de l’erreur

Intriguant

Lycée International Montessori - Ecole Athéna - Le blog de Sylvie d'Esclaibes.

Eloge de l’erreur, merveilleux article écrit par Marie Robert, notre professeur de français

« Essayer, rater, essayer encore, rater mieux » – Samuel Beckett.

Et si l’erreur était la clé de la réussite ? Il y a quelques temps, au cours d’une de nos précieuses conversations, je racontais à Sylvie que j’étais confrontée à des élèves, préférant ne pas me rendre leurs devoirs plutôt que d’assumer la responsabilité d’une possible erreur. Sans compter les autres, ne concevant pas même la perspective du brouillon, ni celle de la correction, et entretenant l’idée chimérique, teintée de déni, que le premier jet pouvait être parfait. Quelque soit la variation, la peur est sensiblement la même : les erreurs sont perçues comme des spectres qui rodent sur les copies. Il y a celles qui paralysent et celles dont on préfère nier l’existence. C’est « la faute » tant redoutée par les élèves, et pénalisée par les professeurs…

View original post 790 mots de plus

Ami cueilleur et cueilleuse

Bonjour à tous,

Dans ma petite troupe, j’ai un passionné par les fleurs ! A force de recevoir des bouquets, l’envahissement devenait évident. Alors, je réfléchissais ce que je pourrais bien faire. Eureka, cueillir et produire. Notre première découverte est le pissenlit !

De la gelée au biscuit en passant par le sirop et les bonbons. Je vous mets le résultat de mes recherches :recettes de pissenlit

Bonne découverte !

Personnellement, j’adore la gelée, les cookies et les bonbons gélifiés avec du sirop de pissenlit ! Et, pour la recette des bonbons au pissenlit, j’ai employée celle-ci:
Ingrédients pour 1 moule à chocolats silicone soit 24 bonbons gélifiés :
4 gr d’agar agar

50 ml d’eau

75 ml de sirop au choix (fraise, menthe, citron)

Faites chauffer 50 ml d’eau avec l’agar agar. Cuire 2 minutes.

Ajoutez le sirop, mélangez.

Mélangez à nouveau et répartissez dans les alvéoles du moule à chocolats silicone.
Placez au réfrigérateur et laissez refroidir au moins 3h avant de démouler délicatement.

 

 

Un petite recette avec du jus de fruit:

Ingrédients :

80 g de sucre
15 cl de jus de fruits (pommes, fraises, framboises, raisins…)
4 g d’agar agar

Délayer l’agar agar dans un peu de jus de fruits.

Dans une casserole, faire bouillir le jus de fruits avec l’agar agar. A l’ébullition, ajouter le sucre et le faire fondre.
Le mélange bout pendant quelques instants, puis arrêter la cuisson quand le mélange monte.

Verser aussitôt (à l’aide de 2 cuillères à café) dans des moules en silicone ayant des empreintes de petites tailles, genre moule à glaçons (ou à chocolat).

Laisser refroidir à température ambiante, voire au réfrigérateur si besoin est, le temps que les bonbons prennent (c’est assez rapide). Puis, les démouler et les laisser sécher un peu à température ambiante.