La récompense des yeux qui brillent

Suite à un billet d’une autre maman, sur comment faire face aux ; j’ai pas envie de travailler, au non pas encore de la grammaire, non, je ne veux pas de lecture,etc…

Voici, une réflexion;

Ton message me fait bien rire….Chez moi, je fais cela quelques jours, ils sont les premiers à me réclamer l’école maison, car il s’ennuie…

J’ai presque tous les jours ce genre de remarques, mais quand ils ont fait leur travail ! Ils ont une espèce de lumière dans leurs yeux, une lumière incomparable, que l’on voit seulement dans ses moments là ! Des étoiles de fierté et de joie pleins leurs yeux. Et, parlons pas de tous les petits calins, petis mots doux glissé au passage qui nous rende complètement gaga de ses moments si fort et si doux…qui font que l’hormone du plaisir ce met en route et nous dit: continue, continue…

Combien de fois ai je envie de faire un joli feu de joie avec tout mon matos montessori ? je ne les comptes même plus…Dans ses moments-là, je pense à toutes ses familles qui galèrent avec l’école publique, ai je vraiment envie de vivre cela ? La réponse est vite répondu; NON.

J’adore ce que je fais et je suis passionnée ! Tiens, c’est après-midi, programme complètement bouleversé, mes deux grands avaient une envie terrible de faire des cours anatomie humaine…je n’ai pu leur résister ! Moi, qui aime beaucoup ce domaine…c’est parti ! Ma fille a conclu qu’elle était heureuse se savoir écrire car elle a appris.

Que de moment profond et intense ! Que de combat qui mène a des perles précieuses !

Avec mon fils de 5 ans, je le prends par humour, si je t’attrape, tu devras travailler !! Et, cela passe…D’autres fois, j’ai la moutarde qui monte au nez, cela dépend de ce que je vis à l’intérieur….

Ma fille, elle s’est plus tot, quand elle contrariée que je n’arrive pas à la faire travailler….

Face à ce genre de phrase, je passe par dessus et je leur donne leur travail, car je sais qu’au bout, il y a la récompense de ses petits yeux qui brillent !

Une réflexion..

« À quoi sert d’apprendre? Celui qui n’a pas été en classe vaut autant que celui qui a beaucoup étudié. Nous sommes ce que Dieu nous a faits; un peu plus ou un peu moins d’instruction ne nous change guère.»

Ainsi parlait un jeune paysan qui avait toujours fui l’école et qui essayait de justifier sa conduite. Il se plaisait â répéter :

« À quoi sert d’apprendre?

Le maître de la ferme où il travaillait lui donna une leçon que je vais vous raconter.

C’était à l’époque où on greffait les arbres fruitiers.

« Nicolas, dit-il, j’ai là un cerisier qui ne produit que de chétives cerises, aigres au goût; s’il donnait de bons fruits, je le conserverais. Je suis décidé à l’abattre.

  •  Maître, vous avez raison; cet arbre ne donnera jamais rien de bon.
  •  Jamais! En es-tu bien sûr? Si je le greffais? Essayons. »

Le cerisier fut greffé. Pendant l’opération qu’il voyait pour la première fois, le paysan secouait la tête d’un air d’incrédulité et en murmurant : « Un méchant arbre sera toujours un méchant arbre. »

Deux ans plus tard, le cerisier était couvert de cerises superbes, exquises de saveur.

« Il faut avouer qu’elles sont fameusement bonnes, s’écria Nicolas en les goûtant; et vous avez bien eu raison, notre maître, de ne pas arracher l’arbre.

  •  Mon garçon, te voilà pris. À quoi sert d’apprendre ? À quoi sert de greffer un sauvageon? L’instruction est pour l’homme ce que la greffe est pour la plante; elle le rend plus sociable, plus  intelligent de ses devoirs et de ses vrais intérêts; elle adoucit son caractère en élevant son coeur. »

 

Expression écrite

expression écrite

LE BLOG MONTESSORI DE SYLVIE D'ESCLAIBES

Blog Montessori en anglais Read in English

Montessori description Trouver des jolies cartes postales.

On peut travaillerl’expression écrite avec les enfants à partir du moment où ils commencent à écrire.

Ayez toujours en tête qu’il faut partir du concret pour aller vers l’abstrait.

Ce matin, par exemple, j’ai travaillé la description avec mes élèves de 6 à 10 ans. Je leur ai fait choisir une image de « bébé animal » et je leur ai demandé ensuite de me décrire cet animal avec le plus de détails possible.

Montessori écrire Une jolie description.

Vous pourrez voir sur les photos comme ils se sont pris au jeu.

Je recommencerai cet exercice plusieurs fois car ils l’apprécient beaucoup.

Lorsque l’enfant est jeune, il ne faut surtout pas lui faire de commentaires désagréables sur sa manière d’écrire les mots. Le plus important est qu’il ait envie de s’exprimer à l’écrit.

Si vous le reprenez sur chaque rature ou chaque faute…

Voir l’article original 629 mots de plus

Expression écrite (suite)

développer l’expression écrite

LE BLOG MONTESSORI DE SYLVIE D'ESCLAIBES

Expression écrite

Chaque lundi, je travaille l’expression écrite avec mes élèves de la classe de primaire qui ont entre 6 et 11 ans.

Nous avons d’abord travaillé avec les cartes postales comme je vous l’ai expliqué dans des articles précédents.

Montessori expression écrite Inventer ce qui se passe entre deux images.

Puis, pendant quelques séances, je leur ai donné à chacun une photocopie sur laquelle j’avais collé une série de 4 images qui formaient une histoire. Ils ont réalisé plusieurs exercices :

  • au début ils devaient inventer la fin de l’histoire : l’écrire et l’illustrer
  • ensuite je retirais une des images, et ils devaient inventer ce qui s’était passé dans cet espace sans image : l’écrire et l’illustrer
  • ils ont ensuite inventé ce qui s’est passé avant cette série de quatre images

Montessori créativité Dessiner puis écrire une partie de l’histoire.

C’est très intéressant de voir ce que chacun est capable de produire lorsqu’on le…

Voir l’article original 133 mots de plus

Les homonymes « et » – « est »

Une nouvelle manière de travailler les homonymes

LE BLOG MONTESSORI DE SYLVIE D'ESCLAIBES

Une fois que vous aurez bien enseigné la nature des mots dans la phrase, vous pourrez commencer l’enseignement des homonymes. Qu’est-ce qu’un homonyme ? C’est un mot qui a la même prononciation ou la même orthographe qu’un autre. Par exemple : « on – ont », « a – à », « son – sont », etc…

Montessori langage la boîte

Aujourd’hui, cet article va traiter de la façon dont on enseigne : « et » et « est ».

Vous préparez une boîte. Dans cette boîte, vous mettez un certain nombre de phrases où vous laissez un pointillé pour le mot « et » ou « est ». Vous devez préparer autant de phrases avec « et » qu’avec « est ». Ce sera une forme d’auto-correction pour l’enfant.

Montessori homonyme La règle sur le couvercle de la boîte

A l’intérieur du couvercle de la boîte, vous collez une feuille sur laquelle vous aurez écrit la règle d’orthographe correspondant à cet exemple.

Vous préparez deux étiquettes : une avec le…

Voir l’article original 248 mots de plus

Les débuts de l’orthographe chez Montessori

Singulier-pluriel

LE BLOG MONTESSORI DE SYLVIE D'ESCLAIBES

Les débuts de l’orthographe dans la pédagogie Montessori

Les débuts de l’orthographe comme la grammaire, sont enseignés très tôt en maternelle dans notre école Montessori.

Montessori orthographe Installer les objets.

Par exemple, la règle du « s » à la fin des noms au pluriel est expliquée mais comme toujours de manière concrète dès le plus jeune âge des enfants à partir du moment où ils savent lire les premiers mots phonétiques (c’est-à-dire les mots où on entend toutes les lettres qui composent les mots, comme « sac », « bol », « dé », etc…).

En effet, tout ceci est beaucoup mieux compris par les jeunes enfants car ils sont encore dans la période sensible « sensorielle » et tout ce qu’ils ressentent avec leurs sens est très bien intégré par eux.

Montessori langage Poser les étiquettes « singulier » et « pluriel »

On commence donc par leur montrer la notion de « singulier » et « pluriel » avec des objets pour rester dans le concret.

Sur…

Voir l’article original 443 mots de plus

La grammaire ça s’apprend tout petit : le pronom, la conjonction, l’interjection (fin)

Grammaire 2

LE BLOG MONTESSORI DE SYLVIE D'ESCLAIBES

Le pronom.

La grammaire ça s’apprend tout petit (fin)

Le pronom :

Contrairement aux autres mots,  nous ne disposons pas de jeux particuliers pour le pronom. Au départ, nous ne parlerons avec le jeune enfant que des pronoms personnels  » je, j’, tu, il, elle, on, nous, vous, ils, elles » et nous lui expliquerons que ce sont des mots qui remplacent des noms ou des groupes dans lesquels se trouve un nom. Ces pronoms sont symbolisés par le grand triangle violet (je rappelle que le triangle symbolise tous les mots faisant partie du groupe nominal : déterminant : petit triangle bleu clair, adjectif : triangle bleu marine, nom : grand triangle noir, pronom : grand triangle violet. Je rappelle aussi que les différentes couleurs indiquées sont essentielles).

Vous réaliserez donc sur des petits cartons violets des étiquettes sur lesquels vous écrirez les différents pronoms vus ci-dessus. Puis vous associerez ces carrés…

Voir l’article original 483 mots de plus

La grammaire, ça s’apprend tout petit…

Grammaire chez les petits

LE BLOG MONTESSORI DE SYLVIE D'ESCLAIBES

La grammaire, ça s’apprend tout petit…

Lisez aussi cet article paru il y a quelques années, il vous permettra de faire des jeux avec votre enfant pour lui apprendre la grammaire.

Une bonne connaissance de la grammaire est très importante pour permettre à l’enfant de bien écrire.

Il faut absolument enseigner la grammaire aux enfants lorsqu’ils sont encore dans la période sensible du langage, c’est-à-dire avant 7 ans et dès que les débuts de la lecture des premiers mots phonétiques est acquise.

Il est bien sûr indispensable de leur faire comprendre les notions de base de la grammaire de manière sensorielle. C’est pourquoi il est important de commencer cet enseignement au moment où les sens de l’enfant se développent.

Les symboles grammaticaux Montessori en 3D.

Tout ceci, comme toujours, doit être enseigné sous forme de jeu et de manière concrète.

Dans la pédagogie Montessori, la grammaire utilise un certain nombre…

Voir l’article original 1 487 mots de plus