Jeux mathématiques

Des idées de jeux pleins la tête chez grandir près du chataigner

Grandir près du châtaignier

Pour les autres vendredis, voici une banque de jeux mathématiques qui s’adressent soit au primaire ou au collège, voire les deux!

Trivial pursuit maths:

http://ekladata.com/0r_CuGK-Urm-2lM1rpXoOwfjDmA.pdf

jeux mathématiques:

http://www.ac-grenoble.fr/ien.thonon/IMG/pdf/jeux_maths.pdf

Dominos des fractions
Dominos des décimaux
A la bonne place
Des fractions pour un décimal
Des cartons de toutes les valeurs
Une drôle de grille : trouver le décimal ou trouver les fractions
Loto des décimaux
Le tournoi des décimaux
Le plus grand des trois
Un furet avec la calculette
De moins en moins de chiffres

Jeux de l’oie, de calcul, de tables

http://www.boutdegomme.fr/jeux-de-maths-c18489398

jeux en ligne 5e

http://juliette.hernando.free.fr/cinquieme.php

Jeux de carte pour 5e

http://jeuxdemaths.free.fr/jeux_numeriques_017.htm

Jeux de logique:

Mosaïc smart games

anti-virus smart games

Les murailles de troie smart games

View original post

police municipale

J’apprends tous les jours ! J’apprends que la vie est belle, que la joie de la famille restaure les coeurs brisés,….

Je me sens en pleine harmonie avec moi-même et les miens. Heureuse, nageant dans le bonheur ! Mais, quel est mon secret du bonheur !

Le bonheur est accessible à tout le monde….! Il n’est pas fait d’argent, ni d’or, mais d’un choix. A l’âge de 17 ans, j’ai choisi que je voulais être heureuse, mais le chemin a été très long. Après, un travail intérieure profond et intense, je me sens libérée des chaînes qui me tenaient prisonnière….les dépendances tombents, les mauvais comportements me lachent, les cris diminuent….et je me vois changer. Pendant des années, j’ai rêvé d’être une autre personne m’étant créé un idéal…et je réalise que c’est moi ! Je suis comme cela.

Si la société nous semble la plus monstrueuse au monde, je pense qu’en prenant ces responsabilités, nous avons tous à notre niveau à changer quelque chose, ni par la force, la violence, mais par la force de la bienveillance et de l’amour. Apprendre que l’homme est un loup pour l’homme ! Cela signifie que parfois il faut être féroce comme lion ! Féroce pour se défendre, dans le respect…jamais dans les insultes, dans les accusations et si l’autre me dérange, c’est à moi de protéger. Il ne sert à rien de la critiquer…elle ne changera pas par les critiques, mais par l’amour et la bienveillance.

Puis, après, toutes ses découvertes, j’explore une manière de vivre l’éducation sans « punition » avec des conséquences réelles malgré tout. Ce matin, mon aînée avec pris en otage tous ses frères et soeurs contre mon deuxième fils. Lui, venant me dire, maman, je ne veux pas jouer tout seul.

Soit, je crie et je m’énerve ou j’ai choisi de jouer à la police municipale….j’ai ouvert la chambre ou les otages étaient pris et j’ai dit: police municipale, je veux comprendre cet prise d’otage…les langues de tous se sont déliées ! Mon fils  a du demander pardon. J’ai un peu insisté pour qu’il revienne. Le tour est joué ! En moins de 15 minutes, la situation a été rétablie. Personnellement, j’ai eu du mal à me retenir de ne pas piquer un fou rire…

Moi, préparant l’ief, mon mari jouant avec ses enfants, quel est la plus bel image que je puisse espérer ! J’en ai les larmes aux yeux de joie.

Ma famille est en fin heureuse vivant dans l’amour et dans la paix ! Je le vois chaque jour. Dernièrement, ma fille a été invité à jouer dehors, mais nous devions partir pour une belle visite. Le garçon lui a dit; si tu ne viens,  tu ne seras plus ma copine ! Je lui ai dit: c’est pas grave. Ma fille, cela lui a passé complètement au-dessus, car le plus malheureux de tous, ce n’est pas nous, mais lui. Ma fille a la chance d’avoir pleins de frères et soeurs donc pour les jeux, ce n’est pas un problème.

Et, hier, après une rencontre malheureuse, qui s’est mal passée, je me sentais bien mal. Je rentre à la maison, ma fille me dit: mais, maman, mets à la poubelle, c’est pas grave ! Quel amour ! Que l’amour restaure les coeurs !

Que de bonheur et de joie !

 

 

 

renaissance

Quel est belle la vie ! Je nage dans un océan de bonheur ! Je vis ma passion ! Ma passion ce sont les enfants. Nous sommes dans une période de difficulté financière, mais j’apprends à voir les vraies richesse ! Un collègue de mon mari disait; tu n’a peut être pas les richesses du monde, mais tu es plus riche que tous les riches réunit: un femme et des enfants. J’y pense souvent. A force, j’en suis revenue à des valeurs simples qui ne nécessitent pas d’argent. Aimer, apprécier le temps d’être ensemble, vivre ensemble des moments de complicité, apprécier la présence de mon petit dernier tout comme la plus grande qui en a pleins la tête. Grande famille égale famille heureuse ! Et, oui, car je crois que nous devons apprendre à nous détacher du matérialisme…..et vivre des recherches plus profondes.

Après, l’orage vient toujours un rayon de soleil ! Après, la crise vient la renaissance. Je me sens comme un papillon léger, découvrant la vie avec plaisir et joie.

Le bonheur en instruction en famille est devenu un vrai bonheur, un délice pour chacun.

La semaine passée a été marquée par la maladie de tous les enfants, donc nous avons fait une semaine de vacances…j’ai passé beaucoup de temps à ranger, ranger, ranger….nous avons pris le temps de faire des glaces, des muffins, de peinture, ….que de beaux moments ensemble.

Quelques piste pour y arriver:

Un dicton dit; un esprit embrouillé donne une maison embrouillée, un esprit ordré donne une maison ordrée !

Quel vérité ! Et, oui, j’ai en fin trouver la manière de vivre chez moi, montessori et ces principes, sans devenir mure car le matériel est éparpillé ! J’ai presque tout enfermé dans une armoire a porte coulissante et ainsi, il est protégé quand il n’y a pas l’enseignement.

Puis, après, une opération zéro cheni et zéro cri…..je suis devenue allergique au cri et au jouet qui traîne….Donc, voici, mes astuces; des bibliothèques bien rangées dans lesquels j’ai mis quelques jouets à disposition. Chaque jeu à sa place, chaque livre à sa place et ainsi, les enfants rangent très facilement lorsqu’il connaisse l’endroit. Diminution des caisses à jouets !

Zéro cri…j’avance sur ce chemin et j’apprends à me connaître par exemple; les cris sont liés à des moments de fatigues et je n’arrive plus à les faire obéir, dans un moment de tétée, d’impuissance face au jouets éparpillés. J’apprends quotidiennement l’écoute active de mes enfants….et comme je veux sortir du mode punition, je travaille également sur la communication non violente et à mieux comprendre les enfants: J’ai tout essayé, d’isabelle filliozat. Un pure délice à lire !

Avec mes enfants, j’essaie de devenir de plus en plus à l’écoute et de vivre autrement les crises. Aujourd’hui, ma fille fait son travail comme un singe…donc très mal ! Des mots, qu’elles devraient savoir écrire, elle fait exprès de bacler. Puis, elle n’arrête pas de friser l’insolence. Je travaille avec et je lui dis clairement que je ne suis pas d’accord avec ce comportement et que je me sens continuellement agressé. Et, hop, le bouton de pus sort….et ma fille parle ! Puis, le travail reprend son cours…en 3 heures, tout est bouclé. Elle est toute fière et passe son après-midi à faire des bricolages !

Pour moi, derrière un comportement excessif se cache un problème enfant qui demande à être résolu ! Chez moi, mes deux premiers ont des caractères très fort et bien trempé. Mais, je suis reconnaissante car ainsi, ils m’ont appris l’art d’être un accompagnant, avoir une écoute bienveillante et à chercher d’autres solutions que les fessées que je hais jusqu’au fond de mon âme.

Voilà, merci à tous ceux qui me suivent et partage un bout de mon chemin !

songeuse et heureuse

Ces derniers temps, je reste songeuse…

Quand je lis: burn out des profs, profs épuisés, harcèlement scolaire jusqu’à un suicide, illetrisme à la fin de la scolarité obligatoire, …..et j’en passe. Tout cela n’est il pas le symptômes d’un profond mal `? Pour quoi les profs sont épuisés ? Pour quoi tant de titre ?

L’année passée, une association qui se bat contre l’illettrisme, venait tous les mercredis après-midi sur la place de jeux, avec pleins de livre. Pour quoi ? Dans le but de faire aimer les livres aux enfants…ah bon, mais que ce passe-t-il donc ? Des jeunes terminent leur scolarité illettré ! Quel qualité d’enseignement y-a-t-il dans une classe de 20 enfants dont le tiers ne parle pas français ? Je reste dubitative…

Et, puis, la maman en ief, qu’on embête…mais si un élève ne réussit pas son examen, le prof va-t-il être mis à la porte ?

J’ai rencontré une professionnelle de la santé, me raconté à quel point ils ne savent pas ou ils vont avec Harmos dont le but est de vivre au rythme de l’enfant. Mais, comme ils ne savent rien, ils devront tous être dans l’excellence.

Quand j’écoute les spécialistes de l’enseignement, je me demande s’ils ne sont pas un peu déconnecté de la réalité ? Ne voient ils pas les questions qui se posent ? N’entendent ils pas les besoins des parents et des enfants ? Pourquoi l’école doit un chemin de galère pour les parents ? Je me questionne lorsque que je vois des articles; Bonheur à l’école ! Et, oui, dans une école montessori en France, elle fait rêver; des dyslexiques trouvent la joie d’apprendre, des dyscalculies aussi, et ils perdent même leur titre ! Je me mets à rêver encore et encore….

J’ai beaucoup de mal quand les professionnels de l’enseignement viennent me dire que l’école s’est mieux !

Aujourd’hui, je réalise le magnifique travail et temps que je passe avec mes enfants. C’est un tel bonheur de voir mes enfants avoir envie de continuer à vivre l’ief avec moi et tous mes déboires….. Quel bonheur de les voire apprendre, être heureux….et ils en redemandent.

J’ai loupé mes examens d’infirmière, louper une autre bonne occasion de formation….pour que je puisse rentrer dans la passion de mon âme; les enfants et leur éducation ! J’aime tellement ce que je fais ! J’aime apprendre avec eux. Je ne réalisais pas dans ma jeunesse ce que je voulais réellement. Aujourd’hui, je sais !

Je peux vivre mes aspirations les plus profondes pleinement ! Etre une femme passionnée, passionnée par tout les petites chose qui rendent la vie si belle, passionnée d’apprentissage et maintenant, je le partage tous les jours ! Qui a-t-il de mieux ? Pour moi rien. Le bonheur de vivre avec mes enfants une passion !