songeuse et heureuse

Ces derniers temps, je reste songeuse…

Quand je lis: burn out des profs, profs épuisés, harcèlement scolaire jusqu’à un suicide, illetrisme à la fin de la scolarité obligatoire, …..et j’en passe. Tout cela n’est il pas le symptômes d’un profond mal `? Pour quoi les profs sont épuisés ? Pour quoi tant de titre ?

L’année passée, une association qui se bat contre l’illettrisme, venait tous les mercredis après-midi sur la place de jeux, avec pleins de livre. Pour quoi ? Dans le but de faire aimer les livres aux enfants…ah bon, mais que ce passe-t-il donc ? Des jeunes terminent leur scolarité illettré ! Quel qualité d’enseignement y-a-t-il dans une classe de 20 enfants dont le tiers ne parle pas français ? Je reste dubitative…

Et, puis, la maman en ief, qu’on embête…mais si un élève ne réussit pas son examen, le prof va-t-il être mis à la porte ?

J’ai rencontré une professionnelle de la santé, me raconté à quel point ils ne savent pas ou ils vont avec Harmos dont le but est de vivre au rythme de l’enfant. Mais, comme ils ne savent rien, ils devront tous être dans l’excellence.

Quand j’écoute les spécialistes de l’enseignement, je me demande s’ils ne sont pas un peu déconnecté de la réalité ? Ne voient ils pas les questions qui se posent ? N’entendent ils pas les besoins des parents et des enfants ? Pourquoi l’école doit un chemin de galère pour les parents ? Je me questionne lorsque que je vois des articles; Bonheur à l’école ! Et, oui, dans une école montessori en France, elle fait rêver; des dyslexiques trouvent la joie d’apprendre, des dyscalculies aussi, et ils perdent même leur titre ! Je me mets à rêver encore et encore….

J’ai beaucoup de mal quand les professionnels de l’enseignement viennent me dire que l’école s’est mieux !

Aujourd’hui, je réalise le magnifique travail et temps que je passe avec mes enfants. C’est un tel bonheur de voir mes enfants avoir envie de continuer à vivre l’ief avec moi et tous mes déboires….. Quel bonheur de les voire apprendre, être heureux….et ils en redemandent.

J’ai loupé mes examens d’infirmière, louper une autre bonne occasion de formation….pour que je puisse rentrer dans la passion de mon âme; les enfants et leur éducation ! J’aime tellement ce que je fais ! J’aime apprendre avec eux. Je ne réalisais pas dans ma jeunesse ce que je voulais réellement. Aujourd’hui, je sais !

Je peux vivre mes aspirations les plus profondes pleinement ! Etre une femme passionnée, passionnée par tout les petites chose qui rendent la vie si belle, passionnée d’apprentissage et maintenant, je le partage tous les jours ! Qui a-t-il de mieux ? Pour moi rien. Le bonheur de vivre avec mes enfants une passion !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s